Avez-vous remarqué le nombre de films ou séries dans lesquels la solitude ou l’exclusion d’un personnage est symbolisé par une scène où celui-ci mange seul ? 


Il y a par exemple cette scène mythique de « Lolita Malgré Moi », sorti en 2005, où l’on voit Lindsay Lohan (alias Cady) prendre son déjeuner seule dans les toilettes, la porte fermée, plutôt que d’affronter la solitude de la cafétéria. Avec ce type de scène, on comprend vite à quel point la honte de manger seul.e en public est intégrée…


Alors, pour ce nouvel épisode de Manger, nous avons cherché à comprendre pourquoi nous avons honte de manger seul.e en public. Comment expliquer notre besoin de compenser cette solitude avec tout ce qui nous tombe sous la main (portable, bouquin, etc.) ? Et pourquoi avons-nous de la peine lorsque nous voyons quelqu’un manger tout seul ?

 

Pour répondre à ces questions, Laurianne Melierre a discuté avec le professeur de philosophie et théologie, Jean-Sébastien Philippart. Il a justement fait de la table et du « manger ensemble » l’un de ses sujets d’étude. Ensemble, ils se sont interrogés sur la façon dont nous avons appris que manger était une activité de groupe et, par conséquent, à quel point on pouvait se sentir en décalage quand on se retrouvait seul.e en public. Ce qui joue : le rôle de notre éducation et l’influence de notre culture judéo-chrétienne.


Dites-nous si, après cet épisode, vous comprenez mieux votre angoisse quand vous avez à manger seul.e au restaurant ou à la cafétéria... sur Facebook, Twitter – ou par mail, pour plus d’intimité, à hello[at]louiemedia.com.

Vous pouvez vous abonner à Manger sur Apple Podcasts, sur votre appli préférée grâce à notre flux, sur Google Podcasts, SoundCloud, YouTube, Deezer, Stitcher...


Manger est un podcast de Louie Media réalisé par Léa Chevrier et mixé par Tristan Mazire. La musique est de Jean Thévenin. La prise de son a été faite par Jean-Baptiste Aubonnet. À la production de cet épisode : Maureen Wilson, avec Mélissa Bounoua. 

Wendy Le Neillon, Hortense Chauvin et Maële Diallo ont aidé au montage. Et les magnifiques illustrations sont de Marie Guu.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.