Est-ce que vous vous souvenez de cette scène du film Bridget Jones, où le personnage principal, Bridget, après s’être fait quitter, trouve du réconfort dans un gros pot de glace et un paquet de Doritos ? Chez Louie Media, on s’en souvient bien. Et c’est notamment parce que cette scène est assez représentative du comportement de certain.e.s d’entre nous, dans des moments de stress intense ou de tristesse par exemple. Alors, on a voulu comprendre pourquoi il nous arrivait de manger nos émotions. 


Pourquoi est-ce que la nourriture peut parfois devenir le meilleur, voire l’unique moyen de trouver du réconfort ? Pourquoi sommes-nous si souvent, dans ces moments-là, attiré.e.s par des aliments gras ? Par quoi nos comportements, en cas de craquage alimentaire, sont-ils conditionnés ? Et pourquoi associe-t-on autant dans nos imaginaires, le fait de “manger ses émotions” aux femmes ?


Laurianne Melierre, la présentatrice de Manger s’est donc associée à Cyrielle Bedu, la présentatrice du podcast Émotions. Pour cet épisode croisé Manger x Émotions, elles ont interrogé la psychologue spécialisée des conduites alimentaires Brigitte Ballandras, et la neuroscientifique et endocrinologue spécialisée dans la nutrition Cécile Bétry. Ensemble, elles ont échangé sur ce qui nous pousse à manger nos émotions.


Après avoir écouté, n’hésitez pas à nous écrire pour nous dire si vous comprenez mieux vos envies subites de chips ou de chocolat lorsque vous avez un coup de blues; et à nous raconter vos histoires de craquage alimentaire les plus surprenantes sur Facebook, Twitter – ou par mail, pour plus d’intimité, à hello [at] louiemedia.com.


Vous pouvez vous abonner à Manger sur Apple Podcasts, sur votre appli préférée grâce à notre flux, sur Google Podcasts, SoundCloud, YouTube, Deezer, Stitcher...


Manger est un podcast de Louie Media. Cet épisode a réalisé par Léa Chevrier et Nicolas Vair, enregistré et mixé par Jean-Baptiste Aubonnet et Tristan Mazire, la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Maureen Wilson, avec Mélissa Bounoua. Wendy Le Neillon a aidé au montage. Et les magnifiques illustrations sont de Marie Guu.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.