Ce n’est pas un épisode comme les autres que je publie aujourd’hui… il s’agit du numéro 100 ! Cela fait 4 ans et demi que je fais ce podcast et nous atteignons un cap symbolique.

Si vous m’aviez dit que j’atteindrais 100 épisodes lorsque j’ai commencé à enregistrer des interviews, je ne vous aurais pas cru. L’aventure a commencé à Bali en 2014 et elle continue au Mexique en 2019 !

Un grand MERCI à toutes les personnes ayant écouté le podcast, celles qui m’ont laissé des avis et évidemment tous les invités. Sans vous, rien n’existerait.

Dans cet épisode exceptionnel, il n’y a pas d’invités. J’ai décidé de répondre en détail aux questions des auditeurs.

Nous allons parler des Balkans, de voyage à vélo, de visas lors d’un tour du monde, de reconversion professionnelle, d’études à l’étranger ou encore de mon budget voyage.

Écoutez tout de suite l’épisode (54 min) :

Les questions de l’épisode #100 du podcast

Retrouvez les questions et mes réponses rapides ci-dessous. Je vous conseille d’écouter le podcast pour avoir les réponses développées, mes impressions et conseils.

1) Caroline – Les Balkans

Question : Je prévois un road-trip en solo dans les Balkans cet été. J’aurais ma petite voiture, avec un coffre aménagé pour me dépanner. J’aurais aimé savoir si c’était safe, autorisé et s’il n’y avait pas de problème pour camper en Bosnie, Kosovo, Albanie, Macédoine. Et avoir des conseils sur les endroits à visiter dans la région.

Réponse :

Selon la loi, le camping sauve est autorisé en Albanie, Bosnie et Kosovo. Il est interdit en Croatie, Monténégro, Macédoine. Il n’y a pas de loi pour la Serbie. De mon côté, j’ai campé en Bosnie et en Macédoine sans soucis.

J’ai beaucoup aimé le lac de Rama et Sarajevo en Bosnie, le lac de Mavrovo et le lac d’Ohrid en Macédoine, et la ville de Prizren au Kosovo.

Globalement, la région est tranquille et il n’y a pas de soucis de sécurité.

Bivouac au lac Mavrovo (Macédoine)

2) Lucie – Voyager après le lycée

Question : Je suis jeune, j’ai 18 ans et j’aimerais beaucoup voyager. À ton avis, c’est préférable de voyager ou de continuer ses études. Le dilemme se pose pour l’année prochaine. Entre choisir d’aller à l’école normalement et d’être frustré de ne pas voyager. Ou de voyager, mais de ne plus aller à l’école.

Réponse :

Prendre une année pour voyager après le lycée ne signifie pas de perdre une année dans tes études. Il y a plein de gens qui se réorientent, abandonnent leurs études, étudient sur le tard, etc. Il existe des solutions pour financer ton voyage, même si tu es jeune : travailler en France et partir avec tes économies, faire des petits boulots, partir en PVT, faire du volontariat, etc.

À première vue, tu devrais te lancer. Tu ne risques pas grande chose, outre de vivre une expérience dont tu sortiras grandit. Il faudra juste convaincre tes parents ! Mais comme ils veulent ton bonheur, tu arriveras certainement à trouver les arguments pour les convaincre.

3) Cosette – Mon budget et mon temps de travail

Question : Quel est ton budget moyen pour vivre ? Quel est ton temps de travail par rapport à ton temps libre ? Suis-tu une activité de freelance ?

Réponse :

Mon budget moyen depuis des années est d’environ 1000€ / mois. Je voyage généralement dans des pays où le cout de la vie est faible et je ne suis pas du genre dépensier. J’ai assez peu de possessions et vis avec un sac à dos. Par exemple, j’habite en ce moment au Mexique et mon budget est de 800€ et je vis très bien.

Je travaille entre 20H et 60H par semaine. Je suis libre d’organiser mon emploi du temps. Je fais très peu de freelance pour le moment.

Lire l’article : « Comment je finance mes voyages depuis 8 ans »

4) Yohann – Les visas

Question : Quand tu voyages et que tu veux partir dans un pays voisin, comment tu fais pour les visas ? Est-ce que tu essayes de gérer sur internet avant ? Ou tu te présentes à la frontière et tu vois comment cela se passe ? Je me lance dans un Tour du Monde de 2/3 ans. C’est le genre de détails qui me font peur.

Réponse :

Il faut toujours te renseigner sur la situation des visas avant d’aller dans un autre pays.

Lire l’article : Préparer son premier voyage (section visas)

5) Chloé – Études à l’étranger

Question : Je m’apprête à partir étudier en Espagne en septembre prochain, dans un campus avec 100 nationalités différentes. Comment je peux faire pour m’adapter ou me faire des amis ?

Réponse :

Quelques conseils :

  • Apprendre les langues étrangères (espagnol, anglais)à
  • Ne pas venir avec des idées préconçues, éviter de tout juger ou critiquer
  • Loger en colocation ou en résidence étudiante
  • Participer aux évènements et aux soirées

Lire l’article : Mon Erasmus à Bratislava, 10 leçons qui ont changé ma vie

6) Anne – Reconversion professionnelle

Question : Après 3 années à l’étranger, j’ai décidé de changer de métier. J’étais dans le marketing/évènementiel et après avoir essayé d’autres expériences diverses, j’ai l’ultime conviction que je ne suis pas fait pour ce métier. Est-ce que cela se fait ? Est-ce que les gens ont des déclics au niveau pro ? Est-ce que les gens ont besoin de changer de métier ? Si oui, est-ce que tu aurais des exemples ?

Réponse :

La reconversion professionnelle est totalement normale. Nous ne sommes plus obligés d’exercer le même métier pendant 40 ans. Il est important de faire quelque chose qui nous anime, qui nous donne envie de nous lever le matin.

Quelques exemples de reconversion dans le podcast :

7) Lucia – Financement de voyage

Question : As-tu été financé pour ton voyage à vélo ? Et si oui, par qui ?

Réponse :

J’ai eu quelques sponsors pour mon voyage Paris/Téhéran. Ils m’ont offert des produits ou bien des réductions. Voir la page du voyage.

8) Pauline – Voyage à vélo

Question : J’ai bientôt 18 ans, une de mes passions, c’est le vélo. Cet été, j’ai envie de partir quelques jours à vélo avec ma meilleure amie. Notre seul frein : nos parents qui trouvent que l’on est un peu trop jeunes. Ils s’inquiètent. Selon toi, il y a un âge pour partir à vélo ? Deux filles de 18 qui partent toutes seules ? À vélo, à pied… ça pose des problèmes ?

Réponse :

Je ne pense pas qu’il y ait vraiment un âge. À partir de 18 ans, ça ne pose pas de problème. En voyageant à vélo, tu vas passer 95% dans les campagnes et tu évites donc les problèmes éventuels des villes (vols, agressions). Pour tes parents, je te conseille de leur présenter un plan bien préparé afin de les rassurer.

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 54 minutes et vous pouvez l’écouter :

Merci d’avoir écouté l’épisode #100 du podcast !

michael-pouce-article Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas.

Abonnez-vous directement au podcast sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael