Voici la partie 2 au sujet de cette situation aussi absurde qu'inédite. Avant toute chose : ma dérision et mon humour noir ne sont pas signe de jugement. Il ne s'agit que de l'expression de l’exigence exacerbée que j'ai à mon égard, et la bienveillance est une chose particulièrement difficile pour ma part. Cet épisode sera l'occasion de me confier un peu plus en détails.

____

Je n’ai plus de repères mais étrangement, je ne me suis jamais autant sentie présente et vivante. Je refuse de glorifier le confinement comme un moyen d’éveil spirituel, car c'est en réalité quelque chose de terrible pour beaucoup de personnes. Je pense aux femmes battues cloîtrées chez elles. Aux soignants qui partent au travail la boule au ventre, en rage contre un gouvernement incapable de leur donner les moyens d'exercer dignement. Aux familles entassées dans des HLM insalubres. A toutes ces personnes qui vont perdre leur travail, aux personnes souffrant de maladies mentales et autres addictions...


Albert Camus : “la peste fut notre affaire à tous”. Sauf que nous n'avons pas tous la capacité à affronter nos émotions. Dans tous les cas, une chose à retenir : quels que soient nos ressentis actuels, l’humain a une formidable capacité d'adaptation. Et j'y crois sincèrement.

Alors, deux options : dépasser la situation et en faire quelque chose, ou ne pas accepter et éviter toute confrontation émotionnelle par divers moyens.

Mais comment passer d'une société hyperactive à la limitation, l'isolement et l'angoisse sourde des lendemains ?


Dans cet épisode :

-Explications scientifiques et cérébrales : la déprime est-elle normale ?

-Romantiser le confinement est inapproprié et insultant

-Nouvelle injonction : l'hyper-productivité affichée comme une forme d'épanouissement personnel #slowlifebidon #onlacherien #fitnesschallengedemesdeux

-Vos témoignages : comment vous vivez la situation

-Les 5 phases psychologiques du confinement

-Renoncer à vouloir changer les autres, et après ?

_______

J'aurai aimé croire que notre société sortira plus forte de cette épreuve. Mais j’en doute car ce confinement nous a été imposé et non choisi librement. Par contre, j'ai fait le choix d'en faire quelque chose. ❤


Pensées à vous. Bienveillance. Viens donc me voir sur instagram @marie_la_graine et inscris-toi à la newsletter du bonheur...

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/sois-sage-et-parle-fort.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.