Pourquoi en 2020 les règles sont un sujet toujours aussi tabou ?

Le sujet de cet épisode fut inspiré par le projet que j’ai lancé sur aufeminin, où je travaille comme rédactrice experte produits.


𝗟'𝗶𝗱𝗲́𝗲 𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘁 𝘀𝗶𝗺𝗽𝗹𝗲 : faire un état des lieux des culottes menstruelles et concevoir un guide complet sur le sujet. Le nombre de publicités sur ce sujet explose, et il n’est pas un jour sans qu’on parle de syndrome du choc toxique causé par un tampon, ou qu'une publicité pour serviette fasse grand bruit chez les religieux car on y voit une tache de sang ROUGE au fond d'une culotte.


Au fil de mes recherches, j'ai été confrontée au tabou des règles. Les RS offrent une plus grande liberté de parole mais la réalité en société est bien différente. Lorsque j'ai lancé un sondage sur les culottes menstruelles et les règles, les réponses m'ont sidérées. J'ai lu de la crainte, du dégoût, et des croyances absurdes. Pourtant, depuis la nuit des temps, le sang coule entre les cuisses de toutes les femmes en âge de procréer. Promis je démarre pas un documentaire ARTE, je ne serai pas la Stéphane Bern des vagins, aucune victime ne sera à déplorer.


𝐄𝐧𝐜𝐨𝐫𝐞 𝐚𝐮 𝟏𝟗𝐞̀𝐦𝐞 𝐬𝐢𝐞̀𝐜𝐥𝐞, à défaut de pouvoir expliquer cet écoulement, les médecins parlaient de drainage naturel ou de preuve irréfutable de la folie féminine. 𝐀𝐮 𝟐𝟎𝐞̀𝐦𝐞 𝐬𝐢𝐞̀𝐜𝐥𝐞, la théorie hygiéniste est à son paroxysme : bains complets pour toutes les femmes réglées, saignées à coup de sangsues dans le vagin et rumeurs sur le désir lié à la quantité de sang perdu.

La femme qui a ses règles fait peur, et celle qui ne les a pas inquiète. Il faudra attendre les années 60 pour que soit inventée la serviette, et 1985 pour que soit prononcé enfin le mot règles à la TV.


𝐌𝐞𝐧𝐮 :

 ℘ Menstruations : de l'Antiquité à nos jours, pouvoirs maléfiques et théories médico-religieuses

 ℘ Discours médical : renforcement des croyances, saignées naturelles et purifications

 ℘ Désinformation : lien entre sexualité, menstruations, santé mentale

 ℘ Impact de la publicité, business de la serviette, liquide bleu : perpétuation du tabou

 ℘ En France et ailleurs : précarité menstruelle, déscolarisation des jeunes filles, actes de tortures

 ℘ Mon avis : la charge psychologique et financière des règles, conséquence directe du patriarcat

 ℘ Demain les règles : nous les femmes, avons besoin de vous les hommes !


N'oubliez-pas de me laisser une pluie d'étoiles sur itunes podcast !


Bilan du sondage sur les règles - "If men had periods" (youtube)

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/sois-sage-et-parle-fort.

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.