Pourquoi maison ? d’où cela vient-il, aidé des ouvrages de Jean Yves Mollier, il apparait que jusqu'au milieu du XIXe siècle, le monde des imprimés et des livres est organisé par des libraires de taille très variable. Un point commun les réunit quelle que soit leur taille : elles se nomment : Librairie suivie du patronyme familial donc Librairie Hachette, Librairie Flammarion, Librairie Gallimard. Avec l’apparition du marché des livres scolaires à partir du Second Empire et surtout de la IIIe République et de sa politique d'alphabétisation des enfants, la production des livres entre dans le temps industriel. Il y a alors une séparation entre l'édition du livre et sa commercialisation. Celle-ci est faite dans des boutiques que sont les librairies. L'édition est donc assurée par une maison qui joue un rôle majeur et décisif de la création à la diffusion du livre. Le
maintien du terme "maison" dans maison d'édition serait donc une allusion au temps où librairie et patronyme étaient liés, comme un vestige d'un temps révolu. Aujourd’hui, plusieurs éditeurs ont un nom qui ne renvoie pas à une famille ou à ses propriétaires (comme Editis ou Actes Sud), on parle moins de maison que d'éditions me semble-t-il. Même Gallimard a tendance à être
désigné par Éditions.  Idem pour Stock alors même que cette maison d’édition serait la plus ancienne, puisque fondée par André Cailleau  en 1708 et alors nommée  « Au Temple du
goût » jusqu’au rachat en 1877 par Pierre Victor Stock.  Une fois le mystère élucidé du terme de  maison d’édition, j’ai souhaité savoir comment est organisé une maison d’Edition, les rentrées littéraires, quels sont les liens entre auteurs et éditeurs, quel est l’impact des prix littéraires, quelle est la place du marketing dans un marché saturé d’offres avec de plus en plus de
livres édités chaque année,? Toutes ces questions je les ai posées à Charlotte
Brossier, directrice de la coordination éditoriale et commerciale aux Éditions Stock,
depuis une vingtaine d’année. Dans cet épisode, Charlotte en écoutant des archives INA, revient sur son parcours professionnel, son gout de la lecture et son amour des mots. Rencontre
avec cette grande lectrice passionnée par son métier qui nous a ouvert les portes de la maison des Editions Stock.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


📚 Ressources 

Histoire de l'edition Jean- Yves Mollier 


Archives INA 

France Culture - Toute une vie -Jean-Marc Roberts (1954-2013) : Éditeur en marchant, écrivain en courant

France Culture- Sur la Route - sur la Route du livre avec Jean-francois Mollier

France Culture- La Fabrique de l'histoire- Histoire de la librairie - Extrait du Film Farenheit 451- Francois Truffaut 1966

🎵Musique : Peter Gabriel_ the Book of love 

Jared and the Mills : Books 


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

✏️Si vous aimez ce podcast et que vous souhaitez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles⭐⭐⭐⭐⭐ sur Apple Podcast ou Spotify, ça m'aide beaucoup :)

Pour suivre les coulisses et l'actualité du podcast, rdv sur Insta : https://www.instagram.com/surlemetierpodcast/ ou sur le site internet: surlemetier.com

Merci à L'INA !


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
💡Création Originale (Production, enregistrement, textes): Elvire CASSAN


Montage : Stephane Huguet