Logo

Podcasts

Medium 9234f95e6e14db66555de0102514c1eae207e1fa
Présentation de la chaire Les recherches effectuées au sein de la chaire Histoire contemporaine du monde arabe, sous la responsabilité du Pr Henry Laurens, couvrent une période chronologique allant de la seconde moitié du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours. Les relations entre Orient arabe et Occident en constituent toujours l'axe principal. Des thématiques telles que le suivi de trajectoires nationales (Égypte, Syrie, Palestine), les relations internationales, bilatérales (Palestine et Égypte ; Syrie et France) ou multilatérales (France et pays de la Méditerranée) restent au cœur de la production scientifique de la chaire. Ces problématiques sont traitées sous différents angles et notamment par le recours à une histoire globale de la Méditerranée, une histoire des Arabes et des musulmans en France, une histoire des dynamiques du pouvoir dans le monde arabe, la fabrique de la diplomatie entre l'Orient arabe et l'Occident, la question de la « frontiérisation » du monde au XIXe siècle ainsi qu'une saisie des cultures politiques arabes en s'appuyant sur la littérature mémorielle arabe. Des productions scientifiques sont déjà publiées ou sont en cours de publication sur l'ensemble de ces thématiques. L'enseignement constitue une composante principale des activités de la chaire et a permis de couvrir, au sein du Collège de France, la totalité de la question de Palestine de la fin du XVIIIe siècle jusqu'au début de notre siècle, l'Europe et le monde musulman au XIXe siècle et l'évolution des provinces arabes de l'Empire ottoman au XIXe siècle. Depuis 2019, les cours du Pr Henry Laurens s'intéressent à la façon dont les relations internationales ont façonné les sociétés du Proche-Orient depuis deux siècles et demi et ont été consacrés aux différentes crises d'Orient : les origines de l'autoritarisme à partir de 1949 et l'échec de l'unité arabe de 1956 et du nationalisme arabe. Les séminaires consacrés à la culture politique arabe, les colloques annuels de la chaire ainsi que les différentes manifestations scientifiques (journées d'étude, conférences, ateliers, etc.) livrent au public des clefs de compréhension de l'actualité immédiate de la région. Ces analyses sont enrichies par l'apport croisé des chercheurs et des acteurs concernés (diplomates en particulier). Biographie Né en 1954, Henry Laurens a fait ses études primaires et secondaires à Paris. Il fait ses classes préparatoires littéraires au lycée Louis-le-Grand de 1973 à 1976 et commence l'étude de l'arabe cette même année. En 1977-1978, il fait son service national au Proche-Orient. En 1979, il obtient le Diplôme d'études avancées (DEA) à Paris-Sorbonne, l'agrégation d'histoire l'année suivante et en 1981 la thèse de IIIe cycle et le diplôme de l'Inalco en arabe littéral. En 1981-1982, il est boursier à l'Institut d'études arabes de Damas et enseignant à l'université du Caire en 1982-1983. De 1983 à 1990, il est agrégé faisant fonction d'assistant d'histoire contemporaine, université de Paris-Sorbonne. En 1989, il soutient sa thèse d'État. En 1990, il passe maître de conférences à Paris-Sorbonne et en 1991 il devient professeur à l'Inalco. De septembre 2001 à 2003, il est successivement directeur du centre d'études et de recherches sur le Moyen-Orient contemporain (CERMOC) à Beyrouth puis directeur scientifique de l'Institut français du Proche-Orient. En 2003, il prend ses fonctions au Collège de France à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe.
Medium b71652c7b250a70516448c62c36b3ef9ebe49771

Annie l'arsouille

Céline Van Rompaye
Annie l'arsouille
Il y a quarante ans, elle était mon idole, celle qui m’embrassait quand je faisais des bêtises, qui soutenait mes rêves de poésie et nourrissait les siens, sans renoncer à rien. Toujours élégante, en tweed ou en basket, avec ses immenses boucles d’oreilles en forme de chat, elle osait tout, vivre seule, balancer les règles et jouir de l’instant. Elle assumait totalement ne pas vouloir d’enfant, à une époque où les normes étaient le mariage, la maison, un garçon puis une fille. Elle, c’est Tatie, la soeur de ma mère, l’aînée au coeur toujours jeune. Elle avait 22 ans en ‘68, buvait du champagne dans les clubs de jazz bruxellois des années 80, portait cuir rouge et dentelle noire à 40 ans, et à 60 se mariait par amour avec un homme de 15 ans son cadet. Aujourd’hui, son corps se réduit, sa vie ralentit, autour de ses chats, maîtres du logis, et des infirmières. Mais il y a dans son regard l’étincelle des souvenirs, et un amour infini. Aujourd’hui encore, elle refait le monde, jette ses mauvais souvenirs au bac, et sourit du soleil qui l’éveille au petit matin. La mort a délicatement frappé à sa porte… Et elle l’a remballée en souriant : “prends ma jambe, et va voir ailleurs si j’y suis”. Elle est une forteresse fragile, à la fois inspiration et réconfort. Dans son fauteuil roulant, elle veut vivre bien, encore cinq ans, ou dix peut-être. Elle sourit, elle rêve, elle est. Annie. Un projet de Céline Van Rompaye, nourri par Tatie Annie, réalisé par David - Les Yeux Clos
Medium fc880cc95b62cdf301a53ded92233e69a47b7487
Là où on trouve de belles rencontres avec des passionnés d'Egypte
Notre podcast se veut être à la fois un lieu d'échanges entre passionnés de l'Egypte d'hier et aujourd'hui. On y découvrira aussi bien comment vivaient les pharaons ou leurs contemporains que les derniers "tuyaux" pour passer du bon temps et faire de belles visites à Louxor ou au Caire.
Pas d'autres résultats

Épisodes