Tout le monde a un avis sur la pizza hawaïenne… et celui-ci est forcément tranché. Comment expliquer cela ? D'où vient ce besoin de fort revendiquer son amour ou, à l’inverse, son profond dégoût pour l’ananas sur les pizzas ?Très ancrée dans la culture populaire — à travers les séries, les mèmes et les plaisanteries, l’histoire de la pizza ananas est si clivante qu’elle ne peut se limiter à un simple débat à propos de l'ajout d’un fruit sur un monument de la gastronomie italienne.

Le cas de la pizza hawaïenne dit forcément autre chose. Un quelque chose qui touche au purisme en matière de comportements alimentaires et à la transgression en cuisine ; au goût, au mauvais goût et au principe de faire communauté derrière eux.Dans cet épisode, Émilie Laystary tend le micro à l'historien de l'alimentation Pierre Leclercq, ses productrices Cassandra de Carvalho et Mathilde Jonin, Eleonora Zuliani (cheffe du restaurant Il Bacaro), Julien Serri (vice-champion de France 2018 de pizza et créateur du restaurant Magnà) et Gianmarco Gorni (candidat de la saison 11 de Top Chef).

Ceci est le premier volet d'une série qui parle de pizza hawaïenne, mais surtout, en filigrane, de la construction d’une norme culinaire… et de ce que aimer ou ne pas aimer en dévier dit de nous.

Bouffons est un podcast de Nouvelles Écoutes que j’anime avec l’aide en coulisses de Cassandra de Carvalho, Mathilde Jonin et Diane Lesieur.

Montage et mixage par Laurie Galligani.

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.