Logo
Medium e8a7990062f0cf0a54fa92e7de208c14390f3372
A la découverte des auter.es compositeur.e.s interprètes francophones du canada
"Arrête ton char" est une émission radiophonique hebdomadaire de 30 min, c'est un rendez-vous avec la chanson francophone canadienne et principalement hors Québec. Une émission diffusée sur CFAK, radio Campus Montpellier, radio Octopus et CFRH en Ontario. "Arrête ton char" est une émission hebdomadaire de 30 min, animé par un français désireux de faire connaître les auteur-e-s compositeur-rice-s francophones du Canada, le plus souvent hors Québec, à travers des entrevues chaleureuses, parfois improvisées, dans le seul but de faire découvrir aux auditeurs des nouveaux talents trop souvent ignorés des médias français et québecois.
Medium 173fbad5cc24ad358f807b84402b1052cb658c2e
2 objectifs: divertir, informer, nous engueuler...mince ça fait 3.
Une émission hébergée par Ouest Track Radio, radio locale havraise.2 objectifs: divertir, informer, nous engueuler...mince ça fait 3.
Medium 0c3208338699f157fe2373a855bb2f03f68f7247
lasouterraine
La Souterraine Radio - STRN Radio Deux fois par mois, entre 21h et 22h30, c'est une version radio du travail de La Souterraine.  Elle est hébergée et diffusée en direct par Radio Campus Paris. Cette émission est présente sur plusieurs autres radios du réseau Campus. C’est ainsi que Radio Dijon Campus, Radio Pulsar à Poitiers, Radio U à Brest, Radio Campus Montpellier, Campus FM à Toulouse et Radio Campus Grenoble la retransmettent. Par ailleurs, retrouvons-nous sur Jet FM (Nantes), EuradioNantes, Ouest Track Radio (Le Havre), Ràdio País (Pau), Radio Evasion (Brest), Radio Pays de Guéret et Radio Albigès. Ainsi que sur les nouvelles venues Radio Temps Rodez et BeaubFM à Limoges. Enfin, CHOQ, CKIA et CFAK pour le Canada et La Fabrik en Suisse diffusent également ce programme francophone. Vous y retrouvez l'actualité musicale francophone, des vieilleries, ainsi que des sessions en direct, qui sont souvent les premières radios pour ces groupes souterrains. Animée par Laurent Bajon, La Souterraine tentera donc de faire révéler quelques groupes ou artistes souterrains francophones à la lumière radiophonique. /// NON LA SOUTERRAINE N'EST PAS UN LABEL /// http://hyperurl.co/DigitalLaSouterraine "La Souterraine, an anti-commercial collective, is attempting to rehabilitate a natural pop mother tongue" (Pitchfork) "Great Francophone pop compilation - from quietly strummed atmospheric songs to electronics and noisier jams" (Bandcamp) "Compilation éclaireuse activiste, défrichant les souterrains de la chanson francophone en gestation" (Didier Varrod / France Inter) "Une collection inestimable" (Matthieu Conquet / France Culture) "Des petites pépites du french pop underground" (Popnews), "Que du bon, que du neuf, que de l’excitant, donc" (Les Inrocks) "A la limite de l'indépassable" (Gonzai ) "La compilation défricheuse" (La Blogotheque) "Des pépites musicales à découvrir d'urgence" (Le Mouv') Participation : ouf@souterraine.biz La Souterraine est une oreille sur la production musicale, autonome et francophone. Pour l’artiste, elle est une vitrine de sa musique, et l’ouvre à un réseau qualifié (amateurs de musique, médias, programmateurs radio et festival, blogs, éditeurs, labels, etc.) Pour le professionnel, elle offre une sélection de la production autonome et francophone, et fait parfois le lien entre la création artistique brute et le marché. Pour le grand public, elle donne accès à l’écoute de musiques rares à travers une sélection large et aventureuse, à consulter comme une médiathèque à prix libre. Depuis 2013, elle édite des compilations, pense aux circulations possibles de ces musiques, et organise des fêtes souterraines partout dans les pays. une archive La démocratisation massive des moyens de production de la musique ouvre le règne de l’auto-production dans le paysage musical : un pays de musiciens qui prospèrent du dehors. Cette production foisonnante vit en marge des circuits classiques de l’industrie de la musique - nos voisins sont musiciens et on ne le sait pas. en français La pop en français est largement minoritaire en France. La Souterraine s’attache à répertorier et faire circuler la musique de ceux qui tentent l’aventure de s’exprimer autrement qu’en anglais. un soft power En répertoriant l’activité musicale francophone et underground, nous essayons de créer de la curiosité et des connexions imprévues, de faire circuler une certaine idée de la musique francophone. La vocation de cette archive vivante est d’être un pouvoir mou (soft power) supporter de la francophonie et plus largement de toutes les langues minoritaires dans la musique pop. à prix libre Tout le contenu diffusé sur www.souterraine.biz est disponible à prix libre, qui permet de faire circuler la musique, et déjoue le jeu traditionnel du marché, de l’offre et de la demande. Il donne une valeur aux choses qui n’est pas celle du prix. collectif de proximité La Souterraine est une tentative d’expérience commune, en faisant la promotion de la coopération non-exclusive avec d’autres acteurs de l’industrie : producteurs de spectacle, tourneur, labels, éditeurs, etc. C’est la proposition d’un réaménagement des territoires de la chanson française, dans sa forme, dans son fond et dans sa circulation : temps long et circuits courts. Qui l’aime la suive.
Medium 8d94cdc29fe50c57faf00b3f2633bc89daf35737

Mets ta culture

Choose your culture
Mets ta culture le podcast qui arrête de vous prendre pour des cons
Mets ta culture c'est le podcast qui arrête les conneries. Son objectif : revenir sur des sujets culturels avec sérieux, alors qu'il ne le sont pas forcement. Parce-qu'ils aiment les débats à la con, Darkeli et Telta analysent ces questions qui nous démangent, dérangent, étrange et vous partagent leur avis pas souvent éclairés mais toujours accompagné de source journalistique, statistique... Mets ta culture la discussion de potes ultime, argumentée, qui ne brasse pas du vent.
Medium 379203403955a4b1a77ee9f14f4f6d7f94730c66

Tout Foutre On Air

Radio Campus Paris
toutfoutreonair
Chaque mercredi sauf le premier du mois, de 21h à 22h30. Tout Foutre On Air est une émission consacrée aux talents de la scène musicale hexagonale. L'équipe se donne pour objectif d’offrir une nouvelle fenêtre de diffusion à la musique qui voyage, s’inspire, se métisse, poétise et surtout qui sait s’amuser bien au-delà des mots.
Medium 32558fadcf88151b083b450671bc4f333934a55e
Développement durable - Environnement, Energie et Société - Gilles Boeuf
Gilles Boeuf est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) et effectue ses travaux de recherche au sein de l'unité « Biologie intégrative des organismes marins » au Laboratoire Arago (Observatoire océanologique) à Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées Orientales. Il est actuellement le président du Muséum national d'Histoire naturelle, à Paris. Après avoir passé vingt ans à l'IFREMER, il a été directeur durant six ans de l'Observatoire océanologique de Banyuls, puis pendant quatre ans de l'unité CNRS/UPMC Modèles en biologie cellulaire et évolutive. Il a été membre de nombreux conseils scientifiques et a siégé neuf ans au Comité national de la recherche scientifique (1991-2000). Il est aujourd'hui président du conseil scientifique d'Agropolis International à Montpellier, président de la Commission environnement de la Fondation de France, président du conseil scientifique du CIRAD, membre du Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité auprès du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, membre du conseil d'administration de l'Agence des aires marines protégées et de l'Association Humanité et Biodiversité, membre du comité de perfectionnement du Centre scientifique de Monaco, membre du conseil scientifique de l'Association Good Planet, membre du Bureau de l'International Platform for Biodiversity and Ecological Services, président de l'Association de gestion de la Réserve naturelle de la Massane (Pyrénées Orientales). Il est membre de la Commission française pour l'Unesco, chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du Mérite. Il a reçu en 2013 la Grande médaille Albert 1er de l'Institut océanographique de Monaco pour l'ensemble de sa carrière, dédiée aux océans. Universitaire, Gilles Boeuf a fait sa thèse à la station de biologie marine d'Arcachon. Il a ensuite travaillé à Brest comme chargé puis directeur de recherche pour le CNEXO puis l'IFREMER. Il est ensuite devenu professeur à l'UPMC et a été affecté à Banyuls où il poursuit encore une partie de ses activités d'enseignement et de recherche. Il a effectué plus de 100 missions à l'étranger, à destination d'une quarantaine de pays, et a séjourné plus de trois années au Chili. Spécialiste de physiologie environnementale et de biodiversité, il a longtemps travaillé sur la migration des poissons salmonidés et a abordé par des approches de physiologie expérimentale et d'endocrinologie divers mécanismes adaptatifs et évolutifs chez les animaux. Il s'est particulièrement intéressé aux mécanismes du développement, de la croissance et de l'adaptation chez les poissons. Il a beaucoup travaillé et écrit en matière de bases biologiques de l'aquaculture et de biodiversité, marine et continentale. Il est l'auteur de plus de 400 publications nationales et internationales (h-index à 33, près de 3 000 citations, moyenne > 27), participations à des Congrès et est fréquemment invité à l'étranger. Il a co-organisé avec Bernard Swynghedauw et Jean-François Toussaint, en octobre 2010, le colloque « L'Homme peut-il s'adapter à lui-même ? » au Muséum (conférences téléchargeables sur canal-insep.fr, livre paru chez Quae en novembre 2012) et, en novembre 2011, le colloque intitulé « La biodiversité et son évolution, limites de l'adaptabilité des systèmes » à la Fondation des Treilles, dans le Var. Il a co-organisé, avec le Commissariat général au développement durable, un colloque sur la bio-inspiration et le biomimétisme qui s'est tenu au Muséum le 10 décembre 2012. Il a animé le thème « Biodiversité » à la conférence environnementale du Conseil économique, social et environnemental en septembre 2012. Il a participé au colloque de l'Agence nationale de la recherche,« 8 ans de recherche sur l'environnement », en décembre 2012, au Collège de France. Enfin, il a prononcé une des conférences d'ouverture du colloque international du Conseil économique social et environnemental, « La haute mer, avenir de l'humanité », le 11 avril 2013. Gilles Boeuf donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger (plus de 80 en 2013) au sujet de l'océan, de la biodiversité, de l'adaptation au milieu, du rôle de l'eau dans le vivant et des ressources vivantes marines. Il a été très impliqué dans les évènements de l'année internationale 2010, dédiée à la biodiversité, avec plus de 60 conférences comme l'ouverture du colloque de l'Unesco à Paris en janvier et l'ouverture de la semaine française de la biodiversité à Chamonix en mai, et a également fait de très nombreuses interventions en 2011, 2012 et 2013.
Medium 9827b060e842f77c5d604e028ffcd26637203ee8

Bibliomaniacs

Bibliomaniacs
Peut-être lisiez-vous, peut-être lisez-vous, en tout cas nous parions que vous lirez ! Quatre filles qui parlent de livres . Coups de cœur, poches, sorties à venir, émissions thématiques : rien ne nous arrête pour vous apporter, chaque mois, le...
Peut-être lisiez-vous, peut-être lisez-vous, en tout cas nous parions que vous lirez ! Quatre filles qui parlent de livres . Coups de cœur, poches, sorties à venir, émissions thématiques : rien ne nous arrête pour vous apporter, chaque mois, le meilleur de la littérature, oui, mais sans a priori !
Medium 7a749f46188547cc8df58d9bbd069cdfeaa6d309
Edmond Dantès, a young seaman with a promising future, is arrested at his wedding ceremony under calomnious charges, and locked up in the Chateau d’If for 14 years. During this...
Edmond Dantès, a young seaman with a promising future, is arrested at his wedding ceremony under calomnious charges, and locked up in the Chateau d’If for 14 years. During this time, he secretly meets another detainee, l’Abbé Faria, an erudite believed to be insane, who becomes his friend and teacher, and who, upon his death, gives Edmond the secret to a hidden treasure. Dantès then manages to escape, almost drowning in the process, and is believed by all to be dead. With the knowledge and the treasure transmitted by l’abbé Faria, and his own wish for revenge, Edmond Dantès plots the downfall of his enemies under the identity of the Count of Monte-Cristo. Summary by Jc Guan.
tous les 8 résultat